Une collaboration avec les sous-traitants facilitée : entretien avec Samuel Gangnant, Directeur Général de DPD France

Lire la vidéo

Kardinal accompagne DPD France dans la digitalisation et l’optimisation de son activité. Acteur incontournable de la livraison de colis, DPD France optimise la sectorisation des territoires de ses agences ainsi que ses tournées grâce à la solution Kardinal.

Samuel Gangnant, Directeur Général de DPD France, a répondu à nos questions pour nous parler de la mise en place du projet.

Kardinal : Bonjour Samuel, pouvez-vous vous présenter ainsi que DPD France ?

Samuel Gangnant : Bonjour, je suis Samuel Gangnant, Directeur Général de DPD France. Spécialiste du transport de petits colis (de 0 à 30 kilos), DPD France compte 2 500 collaborateurs et transporte en moyenne 400 000 colis par jour.

K : Pourquoi avoir choisi la solution Kardinal ?

SG : La collaboration entre DPD France et Kardinal a démarré il y a maintenant 3 ans. L’objectif pour DPD France était d’équiper nos opérationnels d’un outil d’aide à la décision moderne pour leur permettre de gérer plus efficacement leur premier et dernier kilomètre.

Nous avons fait le choix de la solution Kardinal pour plusieurs raisons. Premièrement, l’outil mathématique puissant de Kardinal permet d’accompagner rapidement les opérationnels dans la sectorisation de leurs agences. La solution Kardinal a été conçue par des chefs de centre et pour des chefs de centre, ce qui la rend parfaitement adaptée à leurs attentes. Nos opérationnels ont pu profiter de l’accompagnement extrêmement fort et puissant de Kardinal pour déployer la solution sur le terrain.

K : Quels bénéfices avez-vous pu constater depuis l’implémentation de la solution Kardinal ?

SG : Après 3 ans de collaboration, le premier effet positif est d’abord l’adhésion des équipes à l’outil, ce qui est extrêmement important. Aujourd’hui, les équipes utilisent l’outil au quotidien pour mieux optimiser leurs tournées sur le terrain.

Le deuxième impact positif est l’amélioration des échanges avec les partenaires sous-traitants, qui auparavant étaient basés sur des éléments parfois peu factuels. Aujourd’hui, les éléments de discussion sont extrêmement tangibles et partagés entre nos équipes opérationnelles et les sous-traitants, ce qui facilite la communication et la collaboration.

K : Quelles sont les prochaines étapes de la collaboration entre DPD France et Kardinal ?

SG : Les prochaines étapes de notre collaboration avec Kardinal comprennent la réduction du temps de picking des chauffeurs sur les quais le matin, l’optimisation des tournées ainsi que l’accompagnement dans la transition énergétique qui fait partie du plan stratégique de DPD France.

Partager
[iub-pp-button]