La visibilité des opérations de transport : levier de performance de la Supply Chain

Il y a encore quelques années, fournir de la visibilité sur leurs opérations de transport permettait aux chargeurs et aux transporteurs de se différencier auprès de leurs clientèles respectives. Aujourd’hui, être en capacité de fournir ces informations est  réellement devenu un must-have.

Du premier au dernier kilomètre, disposer d’une visibilité sur ses opérations de transport est en effet devenu un enjeu majeur. A l’heure où la collecte de données est favorisée par les nombreuses technologies existantes, les professionnels de la Supply Chain et du transport se doivent d’avoir une vision en temps réel de leur flux de marchandises, gage d’efficacité et de qualité de service pour leurs clients.

Ainsi, selon Gartner, de plus en plus d’entreprises étudient ou mettent en œuvre des solutions de visibilité, notamment des solutions de visibilité en temps réel [1]. TMS, Tours de contrôle, solutions de Track-and-Trace, optimisation et suivi du dernier kilomètre : petit tour d’horizon des solutions qui constituent aujourd’hui l’écosystème de la visibilité des opérations de transport.

Qu'est-ce que la visibilité transport ?

La visibilité du transport est permise grâce à la mise en place d’un outil de suivi des flux de bout en bout qui offre une visibilité sur les expéditions depuis l’entrepôt jusqu’à la livraison finale. Cette traçabilité est importante en raison des nombreux aléas qui peuvent survenir lors de la chaîne logistique où différents acteurs interviennent (production, stockage, transport). Si l’un d’entre eux rencontre un problème d’approvisionnement ou des retards, cela peut impacter significativement les délais de livraison au client final. 46% des entreprises interrogées par Generix Group [2] indiquent en effet ne pas être informées des aléas de leurs transporteurs et ne peuvent donc pas forcément gérer leur impact sur la relation avec leurs clients.

Une visibilité de la chaîne logistique permet ainsi :

  • une meilleure communication entre les parties prenantes et une identification plus rapide des anomalies,
  • une résolution de ces problèmes facilitée et réactive,
  • une meilleure satisfaction client grâce à une qualité de service supérieure,
  • une anticipation des futures complications afin de prendre de meilleures décisions.

Cela permet également une réduction des coûts opérationnels et environnementaux grâce à la réduction d’émissions CO2.

Quels acteurs au sein de cet écosystème ?

Les entreprises industrielles utilisent souvent un WMS (Warehouse Management System), un progiciel permettant la gestion d’entrepôt : inventaire, gestion de stock, préparation de commandes, expédition… Le WMS peut être complété et connecté à d’autres solutions technologiques pour une meilleure visibilité du transport.

Les TMS

Un TMS (Transport Management System) est un logiciel de gestion et d’optimisation du transport. Il convient de distinguer les TMS chargeurs et les TMS transporteurs.

Le chargeur vend le produit auprès du client et commande un service de transport à un transporteur pour lui acheminer la marchandise. Le chargeur est de plus en plus contraint d’optimiser ses flux de transport par ses clients qui demandent plus de transparence et de visibilité. Le TMS chargeur va alors lui permettre de gérer ses besoins en transport pour :

  • sélectionner le prestataire de transport,
  • grouper les commandes compatibles en termes de destination et de délai de livraison,
  • optimiser le chargement des marchandises à l’intérieur du moyen de transport utilisé,
  • suivre l’activité et en établir des reportings.

Parmi les TMS chargeurs, nous pouvons citer Generix Group et DDS Logistics.

Le chargeur passe donc généralement par un transporteur qui lui-même utilise un TMS transporteur. Le TMS transporteur est quant à lui plus orienté sur la gestion et l’optimisation des ressources et de l’activité de transport. Il permet de gérer la flotte de chauffeurs et de véhicules, de planifier et suivre les tournées de livraisons ainsi que leur facturation.

A chaque commande de transport, de nombreuses données sont intégrées dans le TMS pour former “l’ordre de transport” : expéditeur, destinataire, marchandise livrée, dates et horaires de livraison à respecter, prix du transport… Ces données vont permettre au transporteur de dispatcher et optimiser ses ressources (véhicules et conducteurs). Le TMS permet également de calculer sa consommation de CO2 en fonction du véhicule, de son poids et de la marchandise transportée.

En plus de sa fonction de gestion des actions opérationnelles, le TMS intervient au niveau stratégique en aidant les collaborateurs dans leurs prises de décision.

Parmi les éditeurs de TMS transporteurs, nous pouvons citer Alpega, Cofisoft et Akanea.

Les Tours de contrôle

Au-delà des outils de planification tels que les TMS, les donneurs d’ordre veulent avoir une vision complète de leur chaîne logistique et peuvent faire appel à une tour de contrôle (ou “Control Tower”). Semblable à la tour de contrôle d’un aéroport, celle de la supply chain permet de piloter de façon souple et collaborative les différentes étapes grâce à une vue centralisée en temps réel et une rapidité de détection et de résolution des anomalies. Etant donné que différents prestataires interviennent au cours de la chaîne logistique, il est nécessaire de relier leurs différents systèmes d’information à la tour de contrôle. Ce tableau de bord personnalisé permet de réaliser des reportings afin d’identifier les bons indicateurs (KPI) qui permettront de prendre de meilleures décisions et d’améliorer les performances de l’entreprise.

Parmi les éditeurs de tour de contrôle, nous pouvons citer MyTower, Wakeo ou Join2Ship, une plateforme collaborative développée par DDS Logistics.

Les solutions de Track & Trace

En se connectant aux TMS et informatiques embarquées, les solutions track and trace donnent la possibilité aux expéditeurs de suivre l’acheminement de leurs marchandises en temps réel et d’être alertés en cas de retards de livraison. Ce service prédictif indique la position des véhicules et calcule l’heure d’arrivée estimée de la livraison (ETA ou Estimated Time of Arrival) qui permet à l’expéditeur de maîtriser les impacts des aléas et de transmettre l’information à ses clients.

Ces solutions réalisent également des reportings sur la consommation de carburant, l’éco-conduite des chauffeurs, la maintenance du véhicule et la température dans l’espace de chargement.

Parmi les experts du Track & Trace, on peut citer Everysens, Transics, Trimble, AddSecure et Strada.

On peut également inclure Shippeo et Project44 qui permettent une visibilité multimodale (transport routier, maritime, aérien ou ferroviaire) et optimisent la prise de rendez-vous aux quais de réception des sites de chargement / déchargement, ces derniers engendrant habituellement de longues files d’attente.

 

Les tours de contrôle et la visibilité internationale, où de nombreux modes sont connectés pour une seule expédition, peuvent souvent être très complexes et longues à mettre en œuvre. La visibilité en temps réel, en revanche, a une portée beaucoup plus réduite et son déploiement nécessite moins de ressources et de temps. Gartner constate le plus souvent des déploiements en trois à six mois pour ces types de solutions de visibilité en temps réel.

Gartner, Magic Quadrant for Real-Time Transportation Visibility Platforms [1]

L’optimisation de tournées en temps réel

En se connectant par API (Application Program Interface) au TMS du transporteur, la solution d’optimisation de tournées récupère les données des ordres de transport. De puissants algorithmes utilisent ensuite ces données, combinées à des données externes (le trafic prédictif par exemple) afin de suggérer les meilleures tournées de livraison possibles.

L’optimisation en temps réel consiste à continuer à optimiser pendant que les tournées se déroulent (ce qui, en contexte urbain, est crucial pour la qualité du service rendu). Pour ce faire, la solution a besoin d’une donnée temps réel qui vient du terrain et notamment de la géolocalisation des véhicules. Celle-ci provient des dispositifs télématiques des transporteurs connectés aux solutions de Track & Trace. La mise en place d’une connexion native entre les deux technologies permet de fournir aux transporteurs une optimisation dynamique de leurs opérations de transport, afin de réagir en temps réel aux aléas rencontrés et en informer le client. 

Les solutions d’optimisation de tournées sont donc utilisatrices des données de visibilité qu’elles rendent « actionnables » via l’algorithmie et dont elles tirent de la valeur en termes d’optimisation des performances.

La solution Kardinal a été conçue pour répondre à ces enjeux et aider les logisticiens à réaliser des tournées de livraisons plus réalistes et plus performantes.

Logo - White

Retrouvez plus d’informations sur le sujet dans la table ronde Supply Chain Village « La visibilité dans le pilotage des opérations de transport »

[1] Gartner – Magic Quadrant for Real-Time Transportation Visibility Platforms, Avril 2021

[2] Etude Generix Group sur la gestion des risques opérationnels en entreprise, 2015

Vous voulez aller plus loin ? Retrouvez nos articles sur le thème de la visibilité dans les opérations de transport.